Alors, le premier, c'est le cri du cœur de mon côté casanier: que c'est bon d'être rentré à la maison!!!

Et comme je suis crevée, rapport à mon n°3 de fils qui fait des siennes, et que de toute façon, je n'ai ni la prose ni l'humour de Virgo ou Catherine, je vais vous la faire courte sur les vacances en Bretagne (et vous comprendrez le deuxième titre):

  1. je ne suis pas bronzée: blame it on the rain;
  2. je n'ai pas trop bien dormi: blame it on the baby (ouais, toujours le même... expliquez-moi pourquoi il fait ses nuits pendant plus d'une semaine et puis hop, d'un coup, comme ça, il se remet à brailler à 4h du mat', s'il vous plait expliquez-mooooooooooooooooooooooi!!!);
  3. j'en ai pris plein les yeux: blame it on the beauuuuuuuutiful côte d'émeraude;
  4. je ne suis pas prête de perdre mes kilos de plus si jeune maman: blame it on the caramel au beurre salé from Barnabé (at the bottom of the rue du Jerzual in Dinan, very steepy street indeed but soooooooooo beautiful), kouign aman etc...
  5. je veux revenir: blame it on the fête des remparts next year but not only;
  6. j'ai du mal à ne plus parler anglais: blame it on John and Karen, our dear English friends we saw in Dinan. (boy, was that good, it had been so long!!)

juin_juillet_2009
dans le désordre: la maison des vacances, les loulous à Cancale, la pointe du groin, l'ile Duguesclin je crois (qui a appartenu à Léo Ferré), Dinard, une bien jolie maison sur la route de St malo à Cancale le long de la côte)