Il serait temps de vous donner des nouvelles de mon bidon et du ouistiti qui squatte avant qu'on soit libéré tous les deux, quand même...

Mais par où commencer???

Pour les étourdies (et les autres, qui découvrent peut-être ce qui se passe ici, entre tricot et couture), sachez que le terme est prévu pour le 2 avril prochain, autant dire dans un poil plus que 3 semaines donc...

Malgré un petite vague de panique il y a une grosse semaine, tout va bien. Étonnamment, aurais-je envie de dire. En fait, je me suis mise à penser à mon accouchement et là, je me suis retrouvée 6 ans en arrière, dans le même état d'esprit que quand j'attendais Eliott et que je me demandais bien par quel miracle j'allais arriver à ce qu'il naisse... Idiot, peut-être, pas forcément logique, je sais (j'en ai déjà fait 2, quand même) mais que voulez-vous... Mes accouchements se sont toujours bien passé (on passera sur la délivrance artificielle pour Rémi) mais là, je crois que j'angoissais surtout par rapport à ma gestion de la douleur. Certaines le savent déjà, cette fois-ci, je "tiens" à avoir une péridurale (je pense l'avoir méritée après 2 fois sans, plus la particularité de cette grossesse) mais je ne me fais pas d'illusion pour autant, rassurez-vous: je sais très bien que ce n'est pas parce qu'on la demande qu'on l'a (surtout qu'on a bien insisité à la mat' pour me dire "pas après 5-6 cm de dilatation!" hahaha, j'ai accouché en 4h pour Rémi, ils sont marrants) et malgré tout, j'ai toujours en sourdine cette révulsion à être piquée dans le dos. Comme quoi, y a pas que la pop musique qui soit bourrée de contradictions... Mais pas de panique.

Enfin, à part ça, je vais bien. Bonne tension, toujours pas de prise de poids (3 kg en tout depuis le début, c'est toujours ça à pas avoir à perdre après la naissance, yes!), bébé en pleine forme, à peine de l'oedème à la cheville droite... Il y a juste le toucher auquel j'ai eu droit hier qui fut plutôt... sportif, on va dire. "Le col a commencé à se modifier, il est effacé et légèrement dilaté, je vérifie juste la tête avec mon doigt"... Elle est rigolote! Heureusement pour moi que je n'ai pas saigné parce que la dernière fois qu'on m'a fait ce genre de choses, j'ai accouché le lendemain! Imaginez la tête de Chéri quand il a entendu ça... (pas de panique Chérie, souffle, respire)

Par contre, ma valise n'est pas prête et la chambre de M. pas tout à fait non plus... C'est un peu l'angoisse de la future maman (stresse pas trop pour ça Val, pense yoga) mais je commence à me mettre les piles comme dirait ma chef préférée qui se reconnaitra. Donc, hier soir, Chéri a monté l'armoire et aujourd'hui, je suis censée être en train de peindre la dernière couche de la porte et mettre à laver la layette tout en préparant pyjamas affriolants, brosse à dents et tablettes de chocolat en attendant que Chéri monte le lit, probablement demain... Hum... On a dit "pas facile de décrocher", Co, c'est ça, hein? Mais pas de panique, je m'y mets dès que j'ai fini ce message (ouais, tu parles), pas de panique.

Et puis, j'ai déjà des trucs de prêt, quand même, nanméo. Vous ne croyiez pas que j'allais partir sans me faire un sac à ouvrages avec pelotes, aiguilles et patrons??!! C'était d'ailleurs le premier sac que j'ai préparé. :-D J'y ai aussi mis mes tablettes de chocolat, d'ailleurs, je peux les rayer dans le paragraphes du dessus. Ha! Suis pas totalement à la ramasse, hein?! Ben pas de panique alors, chouette!

Bref, c'est dans pas longtemps, on a un petit coup de speed à la maison (en plus, les garçons sont malades et moi enrhumée) ce qui rend ce billet un peu décousu, je sais, mais tout sera prêt à temps. Pas de panique, on souffle, on respire. Je trouverai bien un moyen de vous tenir au courant, de toute façon. Et puis je suis toujours allée au bout du bout donc c'est pas pour tout de suite, pas de panique ouais on a compris! et j'ai  encore des trucs à vous montrer. A bientôt!